Samedi 1er juin – Mariachi – Le poème des poèmes – Eglise Saint maximin

©benjamin viot _low

Samedi 1er juin – 20h30 – paf 8/5 euros
Eglise saint Maximin – rue Mazelle – Metz

MARIACHI
Nina Garcia guitare, ampli

Solo de guitare électrique – à mi-chemin entre musique improvisée et noise. Le dispositif est réduit au minimum : une guitare, une pédale, un ampli. L’attention est donnée au geste et à la recherche sur l’instrument, ses résonances, ses limites, ses extensions, ses impuretés, ses recoins audibles : aller avec ou contre lui, le contenir ou le laisser sonner, le soutenir ou le violenter.
On y trouve en vrac : feedbacks, crépitements, courts circuits, impacts, harmoniques, grincements, débordements, et par hasard, notes et accords presque parfaits.

LE POEME DES POEMES (chant d’amour)
traduction du Cantique des cantiques par Olivier Cadiot
Exégèse, Michel Berder avec l’aimable autorisation des Editions Bayard
Heidi Brouzeng (voix, clarinette), Vincent Fortemps (peintures, dessins), Aude Romary (violoncelle amplifié, clarinette).

Le Cantique des cantiques est avant tout un chant, et un chant d’amour, une sublime parabole de la relation amoureuse. Considéré communément comme étant l’œuvre d’un compilateur du 4ème siècle avant notre ère, il peut tenir des poèmes d’amour de l’Egypte ancienne, ou, avec son esthétique écologique qui rappelle les Sangam, des poèmes d’amour Tamoul.
Mais il tient tout aussi bien de la langue d’aujourd’hui. Car la spécificité du poème, son actualisation, tient dans l’érotisation de la langue même qui diffuse, tout le long du texte, une formidable ébriété amoureuse
Il est traversé d’un désir puissant, entre attente et jouissance, entre inquiétude, brutalité parfois et sensuelle tendresse. L’amour s’y trouve alors exalté comme art de vivre…

Publicités