Guionnet / Murayama – Henritzi (MicroJapon) – Vendredi 11 juin – 20h00




Vendredi 11 juin à 20h00
69 grand rue, Lorry les Metz

Entrée et participation libre dans la limite des places disponibles et selon les normes sanitaires en vigueur.
Renseignements : www.fragment-asso.com / info@fragment-asso.com

Jean-Luc Guionnet : saxophone.
Seijiro Murayama : percussions

et présentation de Michel Henritzi de son livre MicroJapon édité par Lenkea Lente
en partenariat avec la librairie Autour du Monde

Projet de pure improvisation pour deux musiciens qui travaillent l’espace, et qui partagent une extrême concentration et un attachement quasi obsessionnel à la naissance et au développement du son.
“Les qualités et les quantités singulières du lieu sont pour nous la condition première de notre musique, la pichenette qui nous fera jouer comme-ci plutôt que comme-ça. Ce qui implique forcément une grande diversité de résultats d’un concert à l’autre.
Pour dire, qu’entre notre humeur du moment (puisqu’il est dit que forcément nous en avons une), l’architecture et l’acoustique du lieu, le type d’attention du public et les caractéristiques du bruit de fond, le lieu et le moment passent au filtre de notre propension à jouer ou à ne pas jouer (ceci ou cela).” Jean-Luc Guionnet.

Venu à la musique du Japon à la fin des années 1980, par l’écoute d’Hijokaidan, Michel Henritzi n’a depuis cessé d’en explorer les nombreux et divers territoires. Après sa rencontre avec Taku Sugimoto, il fait un premier voyage au Japon : « Je suis tombé littéralement amoureux de ce pays et de ses musiques, celles de la vie et du quotidien, ses bruits exotiques, ses musiques multiples qui se jouent dans des clubs minuscules, des galeries d’art, des live houses apocalyptiques. C’était comme tirer un fil d’une pelote de laine, se déroulant à l’infini des rencontres, des concerts. L’underground nippon se révélait d’une richesse insoupçonnée, plurielle, innovante. » C’est cette richesse que met au jour la quarantaine d’interviews – inédites ou publiées au fil des années dans Revue & Corrigée, Peace Warriors & Blow Up – de Micro Japon.