13 octobre – YUKI FUJI + 821 – Eglise St Maximin Metz

Dimanche 13 octobre – 17h00 – paf 5 euros
Eglise saint Maximin – rue Mazelle – Metz

 
YUKI FUJI + 821 [Japon]
Yuki fuji : voix, électronique
821 : basse

Fuji-Yuki est la voix éthérée du duo psyché/drone d’Osaka « Sarry », influencée par les musiques anciennes, la musique rituelle boudhiste, le krautrock, le drone et la musique noise.
 
Makoto Kawabata (acid Mothers Temple) presente Fuji-Yuki :
« If it were possible to project sound through a crystal, it would probably sound something like this. Like a book of prophecy where multiple speculations are blended together, its intimations and allusions left obscure. And at the same time it’s like infringing some taboo by creating a rapport with memories of a distant, past life. Weird hymns that waver between curiosity and dread. »
 
Il y a les ruines du temps, solitudes s’effondrant dans le décor de nos vies, nous laissant seul à poursuivre ce lent voyage. La musique des anges, des sphères, qui nous appellent, récitent le nom de chacun de nous qui écoutons leurs voix, cette voix : celle de Fuji-Yuki. Elle prend notre solitude entre ses mains et l’emportent là où vont les nuages, dans l’oubli, l’âme s’accouplant à elle, dans sa seule vibration, elle s’envole pour un long voyage immobile. Elle réveille d’antiques folklores, d’obscures mélodies en sommeil depuis l’aube des temps. Keiji Haino disait qu’il y avait deux sortes de musiciens : les techniciens et les chamans, Fuji-Yuki fait parti de ces derniers où la musique est ce lien tissé entre le passé et notre présent, la mémoire et nos rêves, où le temps tourne sans fin sur lui même. « La lumière a ses chants », écrivait Pascal Quignard. Fuji-Yuki est ce chant lumineux qui s’envole dans l’air nocturne, le traverse, l’illumine un court instant : « Les trilles et les ornements si doux de ton souffle – Ils sont allés dans les chemins de silence la nuit »,Tymnès de Crète. Nous avons parfois besoin de lâcher prise, de transports, d’oubli, juste être avec cette voix, cette caresse sonore. Partir.

Publicités